Un accueil syndical, du côté de la CSC