“Un malaise européen”, l’édito du n°6