Retour sur 3 années de crise de l’accueil