Les trois portes de la “régul”