623 sur 3812: "Peut mieux faire" comme bulletin d'accueil...

623 sur 3812: "Peut mieux faire" comme bulletin d'accueil...

En date du 9 juin 2017, la Belgique a relocalisé 623 demandeurs d’asile arrivés en Europe via la Grèce et l’Italie, soit 502 depuis la Grèce et 121 depuis l’Italie. Elle doit donc augmenter ses engagements mensuels pour accueillir les migrants ayant besoin d’une protection internationale.

C’est ce qui ressort du 13e rapport de la Commission européenne sur l’avancement des relocalisations en Europe. En effet, la Belgique doit relocaliser 3 812 demandeurs d’asile en transit en Italie et en Grèce d’ici septembre 2017. Il lui reste peu de temps pour relocaliser 3 189 personnes et atteindre l’objectif initial fixé en juillet 2015. En près de deux ans, la Belgique n’a atteint que 16 % de son objectif. Soit une cote de 2/10, un mauvais bulletin pour le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Théo Francken.

Le 13 juin 2017, lors de la présentation du rapport, la Commission a rappelé leurs obligations aux États membres. En effet, en juillet 2015, ces derniers se sont mis d’accord pour se répartir l’accueil de 160 000 demandeurs d’asile depuis les pays « en première ligne » aux portes de l’Europe, l’Italie et la Grèce, en deux ans. À trois mois de l’échéance, les résultats sont loin d’être atteints : au 9 juin 2017, 20 869 personnes ont été relocalisées, 6 896 depuis l’Italie et 13 973 depuis la Grèce. 12,5 % des engagements sont atteints.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir