Le chiffre: 4000 jeunes filles en belgique risquent l’excision