L’asile, le temps d’une nuit