L’accès aux soins, vu du sud