Édito: Attentat au musée juif, le “vivre-ensemble” à l’épreuve